Les mines vont suivre la hausse du cours de l’or et ce pourrait être violent

 

Cher lecteurs,

dans un de mes précédent articles, j’avais lancé un cri d’achat sur l’or.

C’était à mi-octobre 2015 et le cours de l’or cotait aux environs de 1050 USD: http://www.crottaz-finance.ch/blog/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/

Depuis ce moment le cours de l’or s’est apprécié de 280 USD pour une performance de +26%, les mines ont suivi le mouvement.

En ce début d’année 2018, quelque chose de bizarre se passe :

Une grande dé-corrélation entre l’évolution du prix de l’or et celui des mines.

Je n’ai pas d’explication, mais probablement que les mines ne sont que du papier et qu’il est possible que les investisseurs ne comprennent pas vraiment cette industrie. Pour le moment le secteur semble mort, mais:

Lire la suite

Mines will follow gold price increase and it could be violent

Dear readers,

In one of my past articles, I launched a screaming buy on gold.

It was mid October 2015 and gold price was quoting around 1050 $: http://www.crottaz-finance.ch/blog/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/ (sorry only in french but fell free to use an internet translator, it works well)

From that period, the gold rallied 280 $ for a performance of +26%, mines followed the move.

This year 2018 something strange happened.

A big de-correlation between gold price evolution and mines

I have no explanation, but probably gold mines are paper gold and may be people do not really understand the industry. For the moment the sector looks like dead but:

Lire la suite

On va saigner

Cet article n’arrive pas comme la grêle après la vendange.

On va saigner, dans un avion ou sur le pont d’un bateau, on va saigner à se brûler la peau

La baisse d’hier sur les marché n’est, à mon humble avis, que le début de la forte correction qui s’annonce.

Pourquoi ?

Parce que depuis bien longtemps, je vous écris que les dettes sont trop lourdes que tout le système est basé sur le crédit.

Les gens achètent sans discernement.

des Bitcoins à crédit, des actions à crédit et j’en passe.

la preuve: http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2018/02/05/32001-20180205ARTFIG00277-bitcoins-l-interdiction-d-achat-a-credit-decidee-par-les-banques-arrive-en-europe.php

et le pire de tout, c’est le levier sur le SP500:

Ce graphique résume tout. C’EST PIRE QU’EN 2008 !

En rouge, c’est la “balance” négative des investisseurs.

Lire la suite