Don de sang

Un article qui n’a (presque) rien à voir avec la finance et mon blog, sauf celui du partage. Ce matin je me suis rendu dans un centre de don du sang à Lausanne.

http://www.mavietonsang.ch/

et les lieux de collectes: http://www.mavietonsang.ch/vaud/index.php?option=com_content&view=article&id=47&Itemid=38

 

maviemonsang

 

Il y a pénurie de sang, j’encourage à aller donner son sang.

Une petite heure pour une vie et cela pourrait vous servir à vous aussi, sait-on jamais !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La presse, les médias veulent que la Suisse plie !

Pas un matin où l’on entend, lit, parle de la fin du secret bancaire et surtout de l’échange automatique d’information.

Les journalistes bien-pensants nous bombardent avec des intervenants (sans opposition/contradicteurs) des vraies vérités vraies, des théories de bas étages sans aucun fondement, etc. Ils sont tout autant extrémistes que ceux qu’ils dénoncent. Ce qui m’attriste et me révolte, c’est que c’est univoque.

Les émissions de radio/ TV nous interrogent/ invitent des spécialistes (soi-disant spécialistes,  d’ONG inconnues) sans aucun contradicteur, c’est trop simple et facile.

Aujourd’hui la majorité des journalistes (j’en ai fait la malencontreuse expérience avec une qui avait déformé mes propos pour faire du sensationnel), ne bougent plus leurs fesses de leurs chaises. Ils prennent le téléphone, pompent sur internet et j’en passe.

Ils se caressent le nombril et ça leur fait du bien !

Ces spécialistes avancent des âneries sans nom,  comme  faire croire – au commun des mortels – que tous les trusts sont des véhicules opaques, alors que certains trust sont tout à fait transparents et reconnus pas les autorités fiscales.

Faire aussi croire que les fraudeurs vont mettre désormais leur argent en Afrique (Ghana, Botswana et l’île de d’Anjouan), que le monde entier triche, faire de amalgames et faire croire que certains partis sont plus propre (Un banquier suisse est prêt à donner le nom des autres copains de M.Cahuzac, ici:http://www.economiematin.fr/mobile/article.php?id=4812. j’en salive d’avance !)

Ces intervenants/journalistes cherchent un bouc émissaire à la faillite de leur système. Celui de toujours ponctionner plus les contribuables, toujours dépenser plus au travers de l’Etat et aussi se voiler la face puisque (très souvent) l’évasion fiscale (que je ne défends pas ici, je précise) découle de banques/établissements du pays lui-même.

Un exemple magnifique dans un pays voisin:

http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/bnp-la-banque-qui-excelle-dans-l-art-de-l-evasion-fiscale_293382.html

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120417trib000693965/evasion-fiscale-bnp-paribas-et-societe-generale-s-expliquent.html

Petit traité d’un montage financier en toute discrétion: http://www.tdg.ch/economie/petit-traite-montage-financier-discretion/story/25853443

Le document de la BNP expliquant comment créer une société offshore en toute discrétion: http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/04/evasion-fiscale-bnp-offshore-iles-caimans_n_3015264.html?view=print

 

Heureusement pour la Suisse, il y a quelques personnes pour s’offusquer, dont notamment Myret Zaki dans cet article: http://www.bilan.ch/editoriaux/mz/ubs-france-parlons-en (je cite: « Si UBS était responsable de 3% des montants évadés de France chaque année, qui fait sortir les 97% restants? » alors M. Peillon on en répond pas  ?)

Pour revenir sur la cabale organisée contre la Suisse, elle l’est même parfois depuis l’intérieur: En voilà quelques exemples (criant de scandales)

  1. le-journal-du-matin_20130527_La lutte contre les paradis fiscaux est-elle perdue d’avance (l’invitée: http://www.liberation.fr/economie/2013/05/22/mathilde-dupre-les-paradis-en-enfer_904863)

l'europe vuet que la suisse plie

 

Un résumé faites comme je dis, mais pas comme je fais:

Paradis-Fiscaux

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Vidéo: Nigel Farage, les fraudeurs ne sont pas ceux qu’on pense

Il dit très clairement que les gens de Bruxelles se sont voté des avantages de retraites etc. non fiscalisés (ou si peu) et que ce sont eux les fraudeurs….

 

Et j’espère que tous les contribuables de toute l’Europe vont entendre cela. Si nous examinons les officiels qui travaillent pour la Commission européenne et le Parlement européen, la plus haute catégorie est celle de personnes qui gagnent un salaire net d’un peu plus de 100.000 livres sterlings par an (environ 120.000 euros annuels). Et pourtant, avec les règles de l’UE, ils ne payent que 12% d’impôts. C’est une fraude fiscale sur une échelle absolument phénoménale, et M. Barroso, je vous dirais : « Comment peut-on estimer que c’est juste ? Comment les gens d’ici qui ont du mal – les 16 millions de chômeurs de la zone euro – quelle considération peuvent-ils avoir pour ces institutions, qui non seulement donnent de grosses sommes d’argent à des gens, mais qui en plus les autorisent à bénéficier d’avantages fiscaux et aussi bien sûr, des avantages de pension sur une échelle d’une ampleur encore inconnue dans le reste du monde ? Je suggère donc que nous baissions notre ton moralisateur. (source: http://www.express.be/business/fr/economy/jespere-que-tous-les-contribuables-de-toute-leurope-vont-entendre-cela/190723.htm)

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Positions nettes sur l’or

Le graphique suivant est hyper intéressant (position nette = position longue moins la position short)

« non mais allo quoi, t’es un trader et t’as pas de position shorts ?, mais allo quoi ?

Les positions des intervenants sur l’or montrent que le rebond devrait être fort, les commerciaux se trompant rarement….

Les commerciaux hedgers réduisent drastiquement leurs positions à découvert.

 

gold cot

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

L’euro dépasse 1.25 contre CHF et la BNS possède toujours plein d’euros

L’histoire de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf est en train de se dérouler sous nos yeux.

Jusqu’à quand la BNS arrivera-t-elle a garder ses euros sans exploser ?

En tous les cas, pour l’instant, force est de constater que la BNS a de la chance (ou de la classe ?) avec l’évolution du cours de change du CHF.

Elle est en train d’affaiblir sa monnaie (sauf contre YEN car les japonais sont super plus forts à ce jeux là !).

Le Bilan de la BNS est à hurler en rapport au PIB, mais cela je vous l’avais déjà mentionné

BKzBVj4CUAAvtZY

 

rapidement un lien pour un site que recense les banques suisses et leurs ratios: www.swissbankequity.ch

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Vidéo « Mise au point »: L’impôt par Pascal Broulis

La comparaison entre Rhône-Alpes et Vaud/Genève est sidérante !

On peut en conclure que la centralisation n’a rien de bon.

Allez dire cela à Bruxelles…..

Juste une remarque, j’apprécie moyennement quand Monsieur Broulis (Pascal Broulis, chef du département des finances et des relations extérieures, VD) parle de l’impôts payé comme étant une ponction….(qui est un terme familier !), je trouve ce terme maladroit. Perception aurait été plus adéquat (l’état est un percepteur)

M. Broulis a d’ailleurs écrit un livre sur l’impôt heureux: http://www.swissinfo.ch/fre/societe/Un_livre_pour_se_reconcilier_avec_son_percepteur.html?cid=31568000 (en tous cas ça le rend heureux lui)

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF