L’assurance chômage suisse en futur danger ?

Billet invité: Sébastien Roten

Le 1er janvier 1984, la Suisse mit en place le système de l’assurance-chômage obligatoire.

Ce système visait et vise toujours à permettre aux travailleurs ayant perdu leur emploi, à temps complet ou partiel, de toucher une indemnité correspondant à 70% (voir 80% dans certains cas (marié, enfants)) de leur dernier salaire (mais avec un maximum, cf. ci-dessous) pendant une durée déterminée.

Actuellement le nombre de chômeur en Suisse touche 118’860 personnes (fin mai 2012) et représente 3% de la population active.

Chiffres clés du chômage, lien : http://www.seco.admin.ch/themen/00385/00387/index.html?lang=fr

Afin de mieux comprendre le fonctionnement de ce système, voici les chiffres clés des conditions et prestations de deux cantons (Genève et Vaud) concernant l’Assurance Chômage (AC) ainsi que les chiffres du Bilan de cette dernière :

Canton de Vaud

http://www.vaud.ch/fr/prestations/expat-guide/travailler/chomage/

Condition principale : avoir cotisé au moins 12 mois durant les 2 dernières années

Durée d’indemnité : 18 mois en moyenne (24 mois pour les plus de 55 ans)

Montant des indemnités * : max  Frs 328.- p/jour ouvrable (soit environ Frs 7’216 brut p/mois)

*70%, voir 80% dans certains cas, du dernier salaire mais au maximum Frs 328.- p/jour ouvrable

 

Canton de Genève

http://www.ge.ch/emploi-recherche/indemnites_chomage.asp#4

Condition principale : avoir cotisé au moins 12, 18 ou 22 mois durant les 2 dernières années

Durée d’indemnité : 400 jours ouvrables si vous avez cotisé au moins 18 mois et jusqu’à 520 jours si vous avez cotisé au moins 22 mois.

Montant des indemnités * : max  Frs 338.70 p/jour ouvrable (soit Frs 7’350 brut p/mois)

*70%, voir 80% dans certains cas, du dernier salaire mais au maximum Frs 338.70 p/jour ouvrable¨

 

Chiffres clés du bilan de l’Assurance Chômage (AC) 2011

http://www.espace-emploi.ch/ueberuns/arbeitslosenversicherung/

RECETTES

Montant(s)

CHARGES

Montant(s)

Cotisations   versées

6’144’800’000

Indemnités   versées aux chômeurs

4’157’900’000

Participation   de la Confédération et des Cantons

1’063’200’000

Frais   d’administration des caisses

613’100’000

 

 

Indemnités   RHT, MMT et relatifs aux accords bilatéraux CH-UE 

673’200’000

 

 

Divers

136’300’000

 

 

Résultat d’exploitation

1’627’500’000

 

7’208’000’000

 

7’208’000’000

 

Un chômeur du secteur bancaire 2,6 fois plus onéreux qu’un chômeur lambda !

En 2011, le montant moyen alloué par chômeur et par mois s’élevait à Frs 2’817.- en tenant compte des chiffres du bilan de l’AC mentionnés précédemment ainsi que le nombre moyen de chômeur (123’000) pour cette année là.

Les futures chômeurs du secteur bancaire toucheront le maximum de l’indemnité (car hauts salaires), soit Frs 7’350.- par mois pour Genève par exemple (70% de Frs 10’500)! 2,6 fois plus que le montant moyen versé à un chômeur moyen en 2011 !

Une petite augmentation de 18’500 chômeurs supplémentaires et provenant du secteur de la finance suffirait à « manger » la totalité du résultat d’exploitation de 1.6 milliard de Francs Suisses !

Je rappelle que ce résultat d’exploitation bénéficie déjà d’une participation financière supplémentaire de plus d’un milliard de la part de la Confédération et des Cantons ! (cf. tableau du Bilan ci-dessus)

Les experts anticipent une vague de 30 à 50’000 futures chômeurs provenant des milieux financiers !!!

Faites vos calculs !

A mon avis c’est pas gagné. Il se peut donc que l’Etat providence change les règles et révise à la baisse ses prestations chômage en cas de besoin de financement.

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF