Market Timing

Le timing est un élément important au tennis et dans beaucoup d’autres sports.

Si vous frappez la balle trop tôt, elle ne part pas de la raquette. Si vous la frappez trop tard, elle ne prend aucun puissance. Si vous frappez au bon moment, il n’y a pas besoin de force et la balle s’envoie facilement.

Pour les investissements boursiers, c’est quasiment la même chose.

En octobre de l’année dernière, lorsque le marché a ouvert fortement à la baisse les 10 octobre et 24 octobre, j’ai poussé un « cri » d’achat. Cette chute de marché ressemblait à un jet de l’éponge de la part des investisseurs et les indicateurs de sentiment étaient au plus bas. Il m’arrive d’être positif quand même !

Je désire aujourd’hui vous montrer le résultat de ces deux recommandations, sachant que je suggère de vendre les actions depuis quelques semaines (attention ceci n’engage que moi et n’est pas une recommandation en tant que telle: voir mon « disclaimer »).

reco cf depuis octobre 087

sur le graphique ci-dessus et depuis octobre 2008, le SP500 a poursuivi sa baisse jusqu’en mars 2009 et ceci malgré quelques rebonds. Il a ensuite débuté une ascension importante.

Depuis octobre 2008 et jusqu’à fin août 2009, la hausse s’établit à +17.8%, ce qui est honorable. Il a fallu souffrir pour l’obtenir, car durant cette période l’indice a affiché pendant un moment une baisse de -20%.

En regardant depuis le bas touché par de l’indice en mars 2009 jusqu’à début août 2009 le marché a grimpé de +47.8% et aujourd’hui nous en sommes même à +55.2%, c’est une hausse incroyable, mais vraie.

Le timing est donc primordial et l’acheteur de mars a fait une très bonne affaire.

Ce qui est fou aujourd’hui, c’est que les recommandations à l’achat pleuvent et que la reprise (laquelle?) annoncée est là. Pourquoi ces personnes n’ont pas recommandé d’acheter en octobre 2008 ou encore mieux, en mars 2009 ?

Aujourd’hui ils ne recommendent pas de vendre, au contraire.

Au sujet de ce rallye, si on le compare à celui de 1929, il n’a pas encore affiché la même amplitude, mais il est déjà plus long dans la durée, voici « the chart of the day. »

chart of the day

Quid de la suite de l’évolution des marchés ?

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF