Pétrole ! Tremblez !

Attention Mesdames et Messieurs dans un instant ça va commencer ! (Michel Fugain)

Tout d’abord bonjour. En ce Lundi matin, je vais parler de pétrole et de son prochain épuisement.

Oui je suis sérieux et malgré la baisse de cours des ces dernières semaines, la chute de la production est inéluctable et à terme la hausse du prix aussi.

petro_dollar

L’argumentaire est le suivant:

Aujourd’hui, nous sommes face à un épuisement de la production (depletion en anglais) de 9.1% par année selon l’Energy Information Administration articles ici: ft-deplation et ici bloomberg-depletion

D’après un commentaire de monsieur Puruna Saxena -(http://www.financialsense.com/fsn/team/saxena.html et http://www.purusaxena.com/) qui s’est exprimé sur le site du premier lien (commentaire à écouter en anglais 34ème minute de l’enregistrement:http://www.netcastdaily.com/broadcast/fsn2008-1108-1.asx) –  si des investissements (infrastructures) sont effectués rapidement, on pourra endiguer une partie de cette pénurie pour atteindre un taux d’épuisement de 6.4% par année.

La production de pétrole brut (Crude Oil) est actuellement de 74.5 millions de barils par jours.

Imaginons une diminution de la production de 6.4% sur les 5 prochaines années, on va « perdre » une production de 20.9 millions de barils / jour et si la demande croit modérément de 1% par année sur cette même période, ce qui somme toute est assez modeste, on va avoir une demande additionnelle de 3.8 millions de barils

En conséquence, il faudra découvrir pour plus de 30 millions de barils / jour de nouvelles ressources dans les cinq prochaines années (20.9 + 3.8), soit l’équivalent de près de trois Arabie Saoudite !

10-11-08

Source du tableau: http://www.bp.com/productlanding.do?categoryId=6929&contentId=7044622

On a mis 150 ans pour trouver une Arabie Saoudite, il serait étonnant d’en trouver trois en 5 ans !

Citation: « In oil we trust »

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF